PULI – Chien de Groupe 1

PULI – Chien de Groupe 1

juin 10, 2018 0 Par julien

HISTORIQUE

Il est probablement arrivé en Hongrie à la fin du IXème siècle avec les Magyars, des pasteurs nomades basés en Russie, entre l’Oural et la Volga. Le Puli est d’ailleurs apparenté aux bergers russes. L’est de la Grande Plaine hongroise fut depuis lors consacré à l’élevage extensif; le Puli était le chien de conduite de troupeau, secondé par le Komondor chargé de la protection. Il n’est reconnu qu’en 1924, et enrôlé comme chien de police ; il n’est plus beaucoup utilisé au troupeau.

STANDARD

De petite taille (entre 39 et 41 cm), le Puli a la constitution robuste du chien de travail, avec corps compact, dos court, poitrine profonde. La queue se porte sur le dos. La tête est fine avec un crâne plat, des oreilles tombantes, mais on la distingue peu sous la coiffure qui la recouvre. Le Puli a en effet une longue robe cordée. Elle peut être blanche, noire ou « fako », c’est-à-dire fauve clair.

CARACTERE

Ce chien dynamique est si extraverti qu’il lui arrive de faire des pirouettes ou des bonds pour manifester sa joie de vivre. Très proche de l’homme comme tout bon chien de conduite, il se montre très docile, et gardien vigilant. Sportif, il peut aussi s’adapter à la vie en appartement. Il est très tolérant avec ses congénères.

ENTRETIEN

La robe corde vers 10 mois ; pour que les cordelettes se forment bien, sans plaques feutrées, on peut séparer les mèches avec les doigts. On ne brosse jamais le chien, mais on le lave tous les deux mois environ et on coupe le bas des cordes.

LE CONSEIL DE VOS CHIENS MAGAZINES

Contrairement à l’image qu’il donne, le Puli ne nécessite pas d’entretien extrêmement contraignant. Il a en outre le potentiel pour pratiquer plusieurs disciplines utilitaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *