KOMONDOR – Chien de Groupe 1

KOMONDOR – Chien de Groupe 1

mai 28, 2018 0 Par julien

HISTORIQUE :

Bien que rattachée au 1er groupe, cette race hongroise est apparentée aux molossoïdes protecteurs des troupeaux. La signification de son nom reste mystérieuse. On suppose que ce chien accompagnait les Magyars, peuple de langue finno-ougrienne basé entre l’Oural et la Volga, lorsqu’ils s’installèrent en Hongrie au IXème siècle. Il aurait donc des origines communes avec les bergers russes et asiatiques. Pendant des siècles, il a gardé les moutons dans la Puszta, la Grande Plaine de l’est du pays ; il est demeuré très proche de sa sélection ancestrale. Sa reconnaissance cynologique date de 1960 et il reste rare.

STANDARD :

Le Komondor peut se targuer d’une apparence hors du commun. Grand, puissant (le mâle peut atteindre 80 cm au garrot), son corps a un format légèrement rectangulaire. L’ossature est forte, les membres assez longs, le dos large, la poitrine ample. La tête a un crâne bombé, un stop marqué, un chanfrein large, des oreilles tombantes. Mais de tout ceci on ne distingue rien, le Komondor arborant une étonnante fourrure cordée très longue et fournie ; cette véritable carapace le protège des intempéries et de tous écarts de climats. La couleur est toujours blanche.

CARACTERE :

Malgré son look fantasque, le Komondor n’a rien d’un nounours. La garde est sa grande affaire, sa vigilance ne se trouvant jamais prise en défaut, mais il n’est pas aboyeur. Il se montre réservé avec les étrangers. En famille, il est parfaitement fiable ; plutôt indépendant, il sollicite peu les caresses. Il se prêtera toutefois à une éducation sérieuse. La cohabitation de deux mâles est déconseillée.

UTILISATIONS

En Hongrie, il a en grande partie délaissé son métier de protecteur du troupeau, mais les Américains l’apprécient hautement dans ce rôle.

Le conseil de Vos Chiens Magazine

On aide les cordes à se former, à partir de 9 mois, pour éviter que le poil ne feutre. Le Komondor ne mue jamais. Le bas du corps et les pattes doivent se laver assez souvent ; quand on lave entièrement le chien, deux jours de séchage sont nécessaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *