Déceler les problèmes d’un chien qui fugue : les cas spécifiques

Déceler les problèmes d’un chien qui fugue : les cas spécifiques

juin 15, 2018 0 Par julien

Le toutou s’est encore échappé de la maison ? Les voisins toquent sans cesse à la porte pour le ramener ? C’est clair, un chien qui fugue donne du fil à retordre à son maître. Mais faut-il toujours passer par la case punition pour le remettre sur les rails ? Les résultats pourront être encore plus désastreux si l’on ne dénoue pas le fond du problème. Prendre la fuite est un instinct naturel autant pour l’homme que l’animal lorsqu’il n’est pas bien intégré dans son environnement ou qu’il ressent des manques. Un chien qui s’échappe a donc sûrement ses raisons. C’est en les connaissant qu’on trouve une solution à un chien qui fugue.

Est-ce toujours une fugue ?

Il faut d’abord souligner qu’un chien qui prend ses distances n’est pas toujours un chien qui fugue. Parfois, il s’agit tout simplement d’un problème d’éducation.  Contrairement à ce qu’on peut penser il n’y a pas de race de chien fugueur qui a vraiment des troubles comportementaux. Alors n’ayez pas peur d’adopter un berger, ou un teckel parce que quelqu’un vous a affirmé le contraire.

Déterminer les causes d’un chien qui fugue

De par leur instinct animal, les chiens sont plus à l’aise dans la nature. Les vétérinaires recommandent d’ailleurs de les faire promener pendant 30 minutes par jour pour les faire respirer, sans quoi, ils le feront volontairement en prenant la fuite. Un chien qui fugue a besoin de s’extérioriser, de sentir de nouvelles odeurs et de nouer des liens sociaux avec ses copains du voisinage. Si votre chien est un véritable boute-en-train, il se peut aussi qu’il aille filer à votre insu pour chercher une femelle. Dans ce cas, la seule solution est la castration, cela réduira ses pulsations sexuelles. Par ailleurs, un chien affamé qui n’a pas une ration alimentaire adaptée à son âge et à ses besoins physiques va systématiquement partir trouver lui-même ses vivres. Enfin, certains propriétaires ne le savent pas, mais ils sont peut-être en possession d’une race de chien fugueur. C’est le cas des chiens de chasse et des chiens prédateurs.

Des solutions pour prévenir des fugues éventuelles

La fugue est tout à fait quelque chose naturel chez le chien dans le sens où son instinct l’attire plus vers l’extérieur. Toutefois, elle devient un problème quand elle devient trop fréquente et que votre animal ne rentre pas. En effet, pendant ses absences, votre chien peut causer des dommages aux alentours ou se battre avec d’autres chiens. Vous devez alors débourser de l’argent pour payer les dégâts ou les soins. Quand votre chien part de la maison trop souvent, cela peut aussi concourir à des mesures plus drastiques et onéreuses. Par exemple, l’installation de clôture autour de votre propriété. Cependant, limiter la liberté de votre animal peut lui paraître comme une punition. Préférez plutôt des solutions qui le ramèneront toujours à vous. Entre autres, choisissez une laisse assez longue pour permettre à votre chien de vagabonder aux environs de la maison sans qu’il puisse fuir. Il n’aura d’autre solution que de revenir vers vous. Dans ce cas, préparez-lui une petite récompense. A mesure que vous répétez l’exercice, votre animal rentrera naturellement. Si vous avez remarqué que la raison de ses fuites est un manque d’affection, renouer avec votre animal en suivant les conseils abordés sur ce site web.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *